Archives de l’auteur : admin

Raid à ski du 26 avril au 2 mai 2015 : le Tour du Grand Paradis

L’APEM AU GRAND PARADIS

Depuis le début des années 80 l’Association poitevine escalade et montagne (APEM), organise des raids à skis à travers les massifs alpin et pyrénéen.

L’an dernier, une équipe de montagnards avait parcouru la célèbre «Haute route» reliant Chamonix à Zermatt (Suisse). Ce printemps 2015, c’est le Tour du Grand Paradis (Alpes italiennes), qui a été choisi avec l’ascension de son sommet du même nom culminant à 4061m.

En itinérance durant une semaine, du 25 avril au 3 mai, faisant étape en refuges d’altitude, les douze skieurs alpinistes ont cumulé 7000m de dénivelé franchissant glaciers, cols et sommets en haute montagne.

Lien pour les photos

Cliquer sur le lien pour voir l’itinéraire:   Itinéraire Grand Paradis

Pour agrandir la carte, double clique sur l’image   :

Ascension en bleu – Descente en Vert

 

IMG_Tracé tour du grand paradis copie

 

Assemblée générale de la FFME : Avon-Fontainebleau (30-31 mars)

Comme vous le savez, lors de l’assemblée générale de la FFME des 30 et 31 mars 2013 à Avon (Fontainebleau) deux listes seront en concurrence.

Pour définir la position des clubs du comité départemental de la Vienne et donner des consignes de vote à son représentant à cette AG, nous vous proposons une réunion le mardi 26 mars à 20h30 dans les locaux du centre-socio-culturel la Comberie à Migné-Auxances.

Pour alimenter le débat et vous informer, ci-joint le programme et les candidats de la liste Montagne et escalade pour tous : l’Alternative (Claude Chemelle) ainsi qu’un communiqué de la liste Ambition et innovation (Pierre You) :

Programme_Alternative_2013

Liste_Alternative_2013

Communique_liste_Ambition_et_innovation

 

A consulter également le site de la FFME, Kairn…

Une méthode alternative pour mousquetonner en tête

Vu sur l’excellent site RespyrationsStéphane Allec professeur d’EPS et docteur en sciences de l’éducation propose une nouvelle méthode de mousquetonnage (peut être utile surtout aux débutants) avec encordement des dégaines sur le baudrier.

Le PDF décrivant la méthode.

Un bémol pour ma part : ce système n’est, à mon avis, fonctionnel que pour des petites longueurs avec peu de dégaines et surtout, il suppose qu’on les prenne toujours du même coté du baudrier.

Médecine et escalade

Fiches pratiques du site de la FFME :

La rupture de poulie

La tendinite

La rupture de poulie (docteur RICHARD) :

La pathologie qui fait peur !!!!

Et pour cause, une rupture de poulie signifie un arrêt total de l’escalade pendant plusieurs semaines, pouvant avoir des conséquences assez néfastes sur le plan fonctionnel si un traitement adapté n’est pas mis en place ou si la rupture est négligée.

Elle traduit une rupture (partielle ou totale) des ponts fibreux maintenant les tendons des muscles fléchisseurs des doigts.

Classiquement, celle-ci se manifeste par l’apparition brutale d’une douleur au niveau d’un doigt avec un claquement sec audible à plusieurs mètres. Elle survient le plus souvent lors de tenue de prises en position arquée ou lors de répétition de gestes traumatiques (jeté, travail de bloc ou sur poutre). Un œdème local peut apparaitre secondairement. Attention parfois, les symptômes ne sont pas toujours aussi nets.

En pratique, si vous êtes victime d’une rupture de poulie (ou pour TOUTES douleurs au niveau d’un doigt), il s’impose :

- un ARRÊT TOTAL et IMMÉDIAT de l’activité.
- appliquer localement du froid le plus tôt possible.

Pour la suite, malheureusement, il s’en suivra un arrêt de l’escalade d’un minimum de 4 semaines ASSOCIÉ à un traitement spécifique (strapping et kinésithérapie). Un avis auprès de votre médecin traitant (ou médecin du sport) reste indispensable afin de confirmer le diagnostic et de mettre en place la prise en charge par le kiné. Lors de la reprise de l’escalade toutes douleurs au niveau du doigt impose l’arrêt de l’activité.

Les explications données ici restent simples et très pratiques de façon volontaire, pour éviter toutes auto-médications abusives pouvant se révéler néfastes.

Pour ceux ou celles qui souhaiteraient avoir des informations complémentaires (anatomie, mécanisme, protocole détaillé du traitement), je vous invite à visiter le site kinescalade de source fiable. http://www.kinescalade.com/.

Initiateurs FFME

Formation des cadres

Durée des stages « initiateur » :

Le nombre de jours des formations initiateur est standardisé à 5 jours (35 h). Ces journées peuvent être consécutives (par exemple sur une semaine) ou réparties sur plusieurs week-ends.

Évaluation des formations par les stagiaires :

Les candidats donnent leur avis sur la formation suivie (contenus, acquis, évaluation, …). Deux supports sont disponibles : un formulaire d’évaluation « papier » et un autre informatisé en intranet (à privilégier !).

Des résultats dès la fin de la formation :

Les stagiaires peuvent consulter les résultats des stages en intranet au plus tard deux semaines après la fin de la formation. Le candidat peut imprimer lui-même son attestation de formation.

Stage pratique en club :

Le stage pratique d’encadrement en club d’une durée de 35 heures est obligatoire à l’issue de la première formation « initiateur ». Le brevet fédéral n’est délivré qu’après cette expérience d’encadrement.

• Le candidat est évalué en fin de formation afin de garantir que son stage pratique en club peut se dérouler en toute sécurité (compétence technique). S’il l’estime nécessaire, l’instructeur peut prévoir une évaluation finale du candidat à l’issue de ce stage pratique.

• le président du club FFME atteste de la réalisation effective de cette expérience d’encadrement.

Affichage des titres sur la licence 2010-2011 :

Pour chaque activité, les mentions ci-dessus seront affichées sur la prochaine licence :

• Le plus haut brevet d’encadrement

• Le plus haut niveau d’officiel

• Le plus haut niveau de passeport

Si besoin, le licencié peut réimprimer sa licence, en cours de saison, afin d’y voir apparaître les nouveaux titres obtenus.

Impression des diplômes :

Les brevets fédéraux sont imprimables par les candidats eux-mêmes ainsi que par les comités régionaux et les instructeurs. Les diplômes ne seront envoyés du siège fédéral que sur demande personnelle.

Les différentes formations d’encadrement de la FFME : http://www.ffme.fr/formation/les-differentes-formations.html

les passeports FFME

La FFME propose à ses licenciés une formation personnelle régulière et continue. Cette formation est d’abord celle vécue au club. De leur côté, les comités territoriaux organisent aussi des stages, des formations et des sessions passeports. Aujourd’hui, l’objectif est d’élargir encore cette offre et de la rendre accessible à tous les licenciés.

La saison prochaine, le calendrier national affichera aussi les formations individuelles et les séjours des clubs labellisés, des CD et CR FFME. Ces stages et séjours respectent un cahier des charges, garant de leur qualité (encadrement, contenus, validation prévue…).

Passeports

Validation des résultats :

Chaque licencié peut consulter ses informations personnelles dans l’espace licencié (intranet) et, notamment, les passeports qui lui ont été validés. Pour actualiser cet espace, éditer une licence mise à jour ou attester d’un pré-requis à une formation fédérale, le cadre qui évalue le passeport doit obligatoirement saisir le résultat sur ffme.info : 35 000 passeports y sont déjà répertoriés !

Des évaluateurs en plus grand nombre :

Pour mieux répondre au très grand nombre de passeports attribués (10 000 par an !), particulièrement en escalade, la fédération habilite un plus grand nombre de cadres à valider les passeports :

• Des droits plus étendus sont attribués aux initiateurs, moniteurs et aux professionnels, salariés des clubs (titulaires d’un diplôme d’Etat). Pour les habiliter, les comités régionaux organisent une formation encadrée par des instructeurs expérimentés,

• Tout autre initiateur, moniteur et instructeur garde ses droits actuels.

Habilitation passeport :

C’est une journée de formation (ou deux demi-journées) inscrite au calendrier, organisée par le comité régional et encadrée par un instructeur expérimenté sur le dispositif d’évaluation « passeport FFME ». L’instructeur habilite le cadre ainsi formé pour évaluer les passeports jusqu’à son propre niveau de compétence technique. Des droits d’accès plus étendus dans l’intranet fédéral lui sont attribués pour 4 ans.

Edition

Le livret passeport :

Il contient des éléments de progression et sert de support à l’évaluation, par étape, du niveau de pratique. Il donne envie d’aller plus loin et de s’essayer à de nouvelles pratiques. Il est remis gratuitement au licencié par le club FFME qui en commande pour tous ses licenciés.

Le contenu de tous les passeports est accessible sur le site http://www.ffme.fr/formation/ (rubrique : Passeports).

Mousqueton FFME :

Pour afficher sa couleur ! A chacun des niveaux correspond un mousqueton de couleur, utilisable en porte-clé ou porte matériel.

Carte « premiers pas » :

Pour ceux qui abordent l’escalade pour la première fois, une carte « diplôme » qui laisse la trace du premier passage au club ou au cours d’une animation.

Mémento :

Le manuel technique de référence peut être commandé à la boutique FFME à un tarif préférentiel « licencié ». Il est aussi attribué aux stagiaires lors du premier stage de formation fédérale.